La semaine des Trophées Haussmann s'est achevée hier avec le super satellite pour l'EPT de Prague (500€ 1rebuy ou 1 add-on), auquel j'ai bien évidemment participé et duquel j'ai bien évidemment busté.
Ça commence à faire beaucoup vous me direz, c'est ce que je pense aussi!

chute_libre_1993_3390_21357606

Le super sat' pour Prague a exactement commencé comme le main event, avec un improbable désert de cartes et une agaçante incapacité à mettre la main au milieu. Bien que les choses se soient décantées après la première heure de jeu, je me suis résigné à ne pas prendre l'add-on.
Après avoir remporté un surprenant 20/80 à tapis, avec paire de 9 contre deux As, face à Fabrice Battioni (runner-up du main event), je me suis mis à rêver de prendre l'avion de lundi à 13h30 direction les -10° de la capitale Tchèque.
Mais c'était sans compter sur l'ancien champion de Lucha Libre, ou de football je ne sais plus, dont la magnifique chevelure a rendu jalouse Britney Spear, au point qu'elle se rase la tête, Marc Trijaud.

luchalibre1 

Un coup assez classique, ce dernier de SB poussant son tapis quasi équivalant au mien, en annonçant 'Attention j'ai un monstre!'. C'est alors que je découvre de BB un somptueux AK de carreaux, qui provoque un instant call de ma part.
En route pour un énième coinflip, sa 'ridicule' paire de 7,  allait pourtant se transformer en une redoutable quinte, le board n'ayant même pas pris la peine d'afficher un As ou Roi, ni même le moindre carreaux.

Finalement cette semaine n'aura été positive qu'en cash game, où je n'affiche aucune session perdante, ce qui me permet de garder le moral et surtout l'espoir. L'espoir de faire prochainement une véritable performance dans un tournoi majeur...on y revient toujours.
Le bilan de mon entourage, face à la cruelle loi des tournois est plutôt simple: N'ayant réalisé aucune performance aux Trophées Haussmann et complétement abattus par de multiples horreurs, la décision est prise de faire un break jusqu'en 2011.
Je laisse donc Julien Y., Laurent L. et les nombreux cadavres laissés sur le bord de la route du triomphe, prendre un repos bien mérité, de mon côté je continue sur les chemins de traverses.
Pour l'heure donc, retour aux tournois réguliers dont les buy-ins tournent aux alentours de 150€ à 500€, et dont les espoirs de gains plafonnent entre 5.000€ et 7.500€. Il est temps de mettre du beurre dans les pâtes Leader Price.

À noter que nous avons eu droit à un florilège d'expressions plus bidons les unes que les autres durant ces Trophées Haussmann, que je n'ai malheureusement pas eu le loisir de toutes retenir. Je ne citerais donc que celle de l'ami Shaoul, s'étonnant du pronostic d'un autre joueur à propos du nombre d'add-on lors du satellite pour l'EPT Prague: '12 add-ons? Et mon cul c'est du poulet, t'en veux une tranche...'. Résultat des courses: 12 add-ons au tableaux. On attend toujours notre tranche de rond de gîte de Shaoul.

Capture_d__cran_2010_12_13___11

L'absence totale de résultat cette semaine n'aura été dû qu'à un manque de forme, de combativité et d'ambition de ma part, les tournois proposant tous d'impeccables structures.
Saluons la nouvelle performance d'Elky, qui remporte avec brio le main event des Trophées Haussmann et pas moins de 110.800€.
À noter également la victoire de Mathieu 'Marmootin' Jacqumin dans le 750€ PLO, pour un gain de 13.500€ .