Après deux jours de break à fêter des anniversaires et à se balader sous la neige dans la capitale, il était temps de retourner au charbon.
Les Trophées Haussmann ont officiellement démarré ce samedi avec un satellite pour le main event à 3.000€, mais les choses sérieuses ont véritablement commencé hier avec le Ladies à 350€, auquel Mme Fitorfold a participé...nous y reviendrons plus tard.

ladies

Pour ma part je remettais les pieds au cercle bien décidé à prendre ma revanche et le ticket tant convoité pour le main event, en participant pour la énième fois au 100€ Rebuy+Add-on.
Rebelote! Tout s'est plutôt bien déroulé pendant la période des rebuys, mais une fois l'add-on passé, je n'ai pas vraiment pu lutter, faisant face à un véritable désert de cartes, et un joueur en particulier, qui ne connaissait que deux moves, malgré un tapis de plus de 25 BB, le push or fold.
Je me suis gentiment incliné aux portes de la table finale, dans ce satellite qui proposait à nouveau 3 tickets.

Au moment de ma sortie j'apprenais par mon informateur, Julien Yomtov, que Madame de son côté était en table finale du Ladies et venait de remporter un crucial 20/80, avec QQ contre AA, la plaçant dans la plus agréable des positions, le chiplead.
La messe était dite! Si ma femme se met à remporter des 20/80, plus rien ne peut l'arrêter. Mais c'était sans compter sur la ténacité de ces deux dernières adversaires, qui allaient, pardonnez moi l'expression, s'accrocher au doux rêve de participer à l'EPT de Deauville 2011 (1er prix du Ladies), comme des moules à un rocher.
Mais après une excellente année en tournois à travers le monde, en passant par Dublin, Tanger et Las Vegas, où Christelle a accumulé plus de 40.000$ de gains, personne ne voyait comment la première place allait lui échapper.
    
Ma nature superstitieuse a repris le dessus lorsque je suis venu assister à quelques mains de cette finale, et que par le plus grand des hasards j'ai vu Christelle perdre deux coups quasi successifs, l'un contre quinte max et l'autre contre carré de 3.
J'ai alors préféré me retirer et redonner du boulot à Julien, qui allait faire d'incessants allers-retours pour me tenir au fait de la situation.
Cela a duré plus de deux heures, période durant laquelle nous avons eu le temps de féliciter les 'shipeurs' de ticket, Hervé et Omar (Benji, l'homme à la béquille, était déjà parti fêter ça de son côté...), le tout autour d'un petit plat, en se rappelant avec JP et Philippe le séjour passé à Prague il y a un an exactement, pour l'EPT.
Ces souvenirs nous ayant tous remotivé pour tenter le satellite à 500€ 1 rebuy ou 1 add-on, pour des package à 6.500€, de dimanche prochain.

RV_et_Omar 

C'est alors que tel Phidippidès (j'ai mis le lien directement pour vous éviter de chercher), Julien refit son apparition tout sourire, pour délivrer le capital message, 'C'est faaaiiiiit!'.
Nous allions tous retrouver Christelle pour une nouvelle séance de congratulations.
Le trophée lui a été remis par Stéphane Albertini, Anto est venu lui faire la bise, Elky s'est mis à faire du break dance, et Phil Laak s'est une nouvelle fois mangé en voulant le faire le malin en quad dans les couloirs du cercle. Bref, une soirée des plus classiques au Cercle Haussmann. 
Sorti de sa session de canevas dans le Privé, où il joue accessoirement à la 5/10 PLO, Laurent Leclerc nous a 'aimablement'  laissé prendre une photo avec la gagnante du premier tournoi des Trophées Haussmann seconde édition...

Laurent_et_Cris